Il y a 9 résultats disponibles

Sprachgeschichte als Kommunikationsgeschichte: Volkssprachliche Notarurkunden des Mittelalters in ihren Kontexten. Mit einer Analyse der okzitanischen

En 1175, un notaire nommé Arnaudus apparaît dans la ville abbatiale de Moissac (Quercy). Son existence est continuellement attestée par certaines chartes signées par lui jusqu'aux années 1190. Ce premier communis notarius de Moisiaco marque le début d'une tradition d'écrire des chartes en langue vernaculaire occitane. Selon les résultats de la recherche archivistique, tous ses successeurs suivent son exemple jusqu'à la fin du XIIIe siècle. Cependant, l'usage du latin est presque complètement abandonné dans le domaine des actes notariés à Moissac et ne connaît une renaissance qu'au 14ème siècle. La présente étude a pour objectif, d'une part, la reconstruction des contextes extralinguistiques des actes notariés des XIIe et XIIIe siècles. Tout d'abord, l'étude s'approche de la question des conditions institutionnelles, culturelles et sociales du passage du latin à l'occitan dans le domaine des documents notariaux. Dans quelles conditions le vernaculaire est-il établi dans les documents? Une analyse diachronique de la structure formelle des documents du corpus fournit des informations sur les modifications des conditions extra-linguistiques d'utilisation des documents. Le travail présente, d'autre part, une analyse également diachronique du langue des documents du corpus. L'étude est complétée par une analyse détaillée de la graphie. Le présent travail comprend ainsi l'histoire de la langue comme histoire de la communication et considère les structures linguistiques (ainsi que formelles) des textes et leur développement diachronique en étroite relation avec les contextes extra-linguistiques. La valeur essentielle de cette perspective par rapport à l'historiographie linguistique traditionnelle consiste donc dans le fait que les phénomènes linguistiques et les développements internes de la langue peuvent ainsi être rendus plausibles dans le contexte des réalités communicatives et peuvent être localisés historiquement et culturellement.

Philologie, Édition de textes, Linguistique (domaine médiéval, domaine moderne, autres domaines)

LECTURAE TROPATORUM

http://www.lt.unina.it/presentazione.htm Lecturae tropatorum si propone di avviare una sistematica rilettura dei trovatori. L'attenzione è dunque rivolta all'interpretazione piuttosto che a nuove edizioni. In linea di massima può esser ripresa una buona edizione esistente, che andrà contollata e che potrà eventualmente essere ritoccata o corretta doce necessario; non si esclude tuttavia la possibilità, qualora ciò appaia opportuno, di allestire nuove edizioni, in tal caso con il corredo dell'apparato critico.

Philologie

Couverture de «SENS E RAZOS D’UNA ESCRIPTURA». IL VANGELO OCCITANO DI NICODEMO
«SENS E RAZOS D’UNA ESCRIPTURA». IL VANGELO OCCITANO DI NICODEMO

"Sens e razos d’una escriptura", connu aussi sous le nom d’"Évangile occitan de Nicodème", est un des poèmes les plus intéressants de la littérature religieuse en langue occitane, et pourtant il a été négligé jusqu'à aujourd'hui. En utilisant plusieurs sources, aussi de nature apocryphe, le texte commence par la passion de Jésus et par les faits qui l’ont suivie – y compris l’épisode spectaculaire de la Descente du Christ aux enfers – et continue en décrivant une histoire complète du salut, jusqu’au Jugement dernier. Bien que l'auteur utilise des matériaux hétérogènes, le poème présente une unité stylistique claire. Par ailleurs on peut y retrouver des finalités religieuses précises qui se rapportent au milieu des Spirituels franciscains actifs dans le Midi entre les XIIIe et XIVe siècles. De plus, il semble que le poème ait été composé dans la région entre Narbonne et Montpellier, où était actif à cette époque le plus grand représentant du franciscanisme occitan le plus radical, Pierre de Jean Olivi. En effet, l’idée d'intégrer l’"Évangile de Nicodème" dans une vision eschatologique dans laquelle le rôle du Christ est central (absolument originale par rapport à d'autres remaniements vernaculaires du même évangile apocryphe) se réfère-t-elle à la théologie historique d’inspiration joaquimite de Pierre de Jean Olivi. L'ouvrage offre la première édition philologiquement fiable de cet important poème, publié une seule fois, en 1883, par Hermann Suchier. L’édition est accompagnée d'une traduction et d’un appareil de notes qui permettent un accès immédiat au texte. Ainsi, le volume met à la disposition des historiens et des philologues un outil indispensable pour approfondir la connaissance de la littérature religieuse en langue occitane au Moyen-âge et de son contexte historique et culturel. Alessio Collura est docteur de recherche en Études littéraires, linguistiques et philologiques (Université de Trente) et en Études occitanes (Université Paul Valéry, Montpellier 3). En ce moment, il travaille en qualité de chargé de cours et de CDD en Philologie romane à l’Université de Palerme. Ses intérêts concernent la philologie médiévale française et occitane, les études sur les Chansonniers des troubadours, l’histoire de la culture et de la religiosité au Moyen-âge, la philologie sicilienne.

Philologie, Édition de textes, Littérature (domaine médiéval, domaine moderne, autres domaines), Histoire des mentalités

ELUCIDARI DE LAS PROPRIETAZ DE TOTAS RES NATURALS

Édité par Cyril Patrick Hershon, professeur de philologie romane à la West of England University, en collaboration avec le regretté Pr. Peter T. Ricketts de Birmingham, ainsi que Lola Badia, Sharon G. Scinicariello et Kaoru Tanikawa. Avec le concours de Brigitte Saouma. Dédié in memoriam Peter Thomas Ricketts. Ouvrage de 636 pages, Cahiers de Carrefour Ventadorn, 2018.

Philologie, Édition de textes, Linguistique (domaine médiéval, domaine moderne, autres domaines), Littérature (domaine médiéval, domaine moderne, autres domaines)