L'AIEO et son histoire

Cette histoire commence en 1981. Mais comme de juste, elle est précédée d’une préhistoire. Depuis 1955, les chercheurs qui partout dans le monde travaillaient sur la matière occitane avaient pris l’habitude informelle de se réunir tous les trois ans dans une ville du Midi de la France (Avignon, Aix, Bordeaux, Nice, Montpellier, Montélimar...) dans le cadre de Congrès de Langue et littérature d’oc et d’études francoprovençales. En 1981, ce Congrès se tient en Belgique, à Liège, et c’est cette année-là qu’est décidée la création d’une association ayant pour objectif la promotion des études occitanes dans l’ensemble des disciplines des sciences sociales et humaines, et réunissant d’une part les universitaires travaillant dans ces disciplines, d’autre part des non-universitaires ayant fait preuve de leur compétence. Est alors adopté le principe de rencontres régulières, qu’il s’agisse de congrès tri-annuels, (neuf entre 1984 et 2008) ou de colloques intermédiaires ou journées d’étude sur des problématiques ciblées (neuf depuis 1983). Est également adopté le principe d’une collection de publications scientifiques, thèses ou éditions de textes occitans. L’Association a par ailleurs publié plusieurs bulletins, 14 à ce jour, consacrés soit à faire le point sur tel champ de recherches (sociolinguistique, littérature médiévale, littérature occitane en général...), soit à présenter la bibliographie scientifiques des adhérents de l’association. Les congrès tri-annuels se déroulent l’été soit dans une ville du Midi de la France soit dans une ville universitaire étrangère. Après Southampton en 1984, les congressistes se sont donc successivement retrouvés à Turin (1987), Montpellier (1990) Vitoria-Gasteiz (1993), Toulouse (1996), Vienne (1999), Reggio Calabria et Messine (2002), Bordeaux (2005). Le 9ème congrès vient de se dérouler à Aix-la-Chapelle. Chacun de ces congrès a donné lieu à la publication d’actes de plus en plus volumineux : 40 communications, plus trois tables rondes en 1984, plus de 80, plus trois conférences plénières et une table ronde à Aix-la-Chapelle en 2008.

Statuts

Fondée en 1981, l'Association Internationale d'Etudes Occitanes (A.I.E.O.) a pour objectif de favoriser et coordonner les recherches dans le domaine des études occitanes. Elle a ainsi pour vocation de rassembler, en dehors de toute doctrine ou tendance, tous ceux qui se consacrent à ces recherches dans le monde entier, qu'ils soient médiévistes ou modernistes, linguistes ou littéraires, qu'ils envisagent les problèmes de la langue et de la littérature d'oc en eux-mêmes ou dans leurs rapports avec leur environnement culturel et social. L'Association souhaite particulièrement devenir un lieu de rencontre et de dialogue entre des disciplines relevant de l'ensemble des sciences humaines et sociales.

Les activités de l'A.I.E.O. se développent actuellement dans trois directions :

  • organisation de rencontres scientifiques, de réunions de travail, et, notamment, tous les trois ans, d'un grand Congrès International d'Études Occitanes, dans le prolongement des Congrès de Langue et Littérature d'Oc qui ont eu lieu de 1955 à 1981;
  • publication de travaux scientifiques concernant les études occitanes;
  • regroupement et diffusion d'informations sur les recherches réalisées ou en cours dans le domaine des études occitanes.
Titre I - Dénomination, domiciliation, finalités
Article 1

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association ayant pour titre ASSOCIATION INTERNATIONALE D'ÉTUDES OCCITANES (A.I.E.O.). L’Association est un organisme scientifique international, organisé suivant la législation française en vigueur. En faisant appel au soutien de tous les chercheurs concernés, elle constitue un lieu de rencontre et de collaboration pour promouvoir les études occitanes dans l'ensemble des disciplines des sciences sociales et humaines. Sa durée est illimitée.

Article 2

Le siège de l'Association se trouve au domicile du Président, les services techniques étant domiciliés auprès du Secrétaire.

Article 3

Le but de l'Association est de réunir des personnes physiques qui s'intéressent à la matière occitane et d'encourager et soutenir toute activité scientifique en ce domaine. Cela implique notamment que l'A.I.E.O. aura vocation pour :

1) donner rapidement des renseignements sur les recherches en cours, les enseignements organisés dans les Universités, les colloques, etc.;

2) organiser, selon les besoins qui s'exprimeront et les moyens qu'elle pourra obtenir, des réunions de travail pouvant regrouper, autour d'un thème déterminé, les membres de l'Association et tous ceux qui se sentiront concernés par le sujet;

3) organiser périodiquement un Congrès International permettant une confrontation générale des membres de l'Association et des chercheurs non membres travaillant sur le domaine occitan

4) aider, par la mobilisation des moyens matériels et moraux dont elle dispose, à la publication d’ouvrages scientifiques concernant le domaine occitan.

Titre II - Composition, ressources
Article 4

L'Association est composée 

  • des enseignants universitaires et chercheurs des organismes de recherche en leurs différents pays qui prennent l'initiative de cette Association ou qui y adhéreront ultérieurement;
  • d'étudiants avancés conduisant des recherches sous la direction de membres de l'Association (leur cotisation est ramenée à la moitié de la cotisation générale);
  • de toute personne en faisant la demande et dont la candidature est présentée à l'Assemblée Générale de l'Association par le Conseil d'Administration
Article 5

1) Sont membres actifs les personnes admises en fonction de l'article 4 et ayant acquitté leur cotisation annuelle. Les membres paient la cotisation annuelle et ont le droit d'assister à l'Assemblée Générale et d'y intervenir. Ils reçoivent les circulaires et autres publications ordinaires de l'Association.

2) L'Association peut élire membre d'honneur des personnes qui ont des mérites particuliers pour l'étude du domaine occitan, qu'ils soient membres ou non. La proclamation des membres d'honneur se fait pendant l'Assemblée Générale, après vote secret des membres actifs présents. Le Conseil d'Administration organise un tel vote pour chaque proposition qui lui est parvenue au moins quarante-huit heures avant l'Assemblée Générale. La majorité absolue des présents est requise. L'Assemblée Générale ne peut élire que deux membres d'honneur à la fois.

3) Les membres de l'Association peuvent démissionner à tout moment, après s'être acquittés des cotisations dues, par lettre recommandée au Secrétaire

Article 6

La qualité de membre se perd par:

  • décès,
  • démission,
  • radiation prononcée par le Conseil d'Administration pour non paiement de la cotisation
  • radiation prononcée par l'Assemblée Générale sur proposition du Conseil d'Administration pour toute action contre l'Association elle-même, l'intéressé entendu.
Article 7

Les ressources de l'Association comprennent:

  • le montant des cotisations,
  • les subventions de l'État, des communes, départements, régions et de tous autres organismes publics ou privés de toutes nationalités,
  • les divers dons, legs et donations dont l'Association pourrait bénéficier.

La cotisation annuelle des membres individuels est fixée annuellement par le Conseil d'Administration.

Titre III - Administration
Article 8

1) L'Association est administrée par un Conseil d'Administration formé par le Président, trois vice-présidents, le Secrétaire, le Trésorier et huit Assesseurs. Tous les membres du Conseil sont élus par l'Assemblée Générale.
La durée des mandats est de six ans, renouvelables une fois. Pour éviter des renouvellements trop brusques, on procédera tous les trois ans à la réélection du Conseil par moitié.

2) Six mois avant la réunion de l'Assemblée Générale, le Conseil d'Administration annonce les mandats renouvelables et invite les membres à proposer des candidats dans les trois mois. Les propositions sont transmises au Secrétariat; pour être recevables, elles doivent être accompagnées d'un accord écrit du candidat proposé stipulant qu'il acceptera le mandat. Chaque membre peut se porter directement candidat. Au bout de trois mois, le Secrétariat déclare candidat toutes les personnes ainsi inscrites. Avec la circulaire qui contient le nom des candidats, les membres reçoivent les documents pour le vote par correspondance.
En cas de vacances imprévues après l'envoi de ces documents et avant la fin de l'Assemblée Générale, le Conseil organise une élection partielle, à laquelle ne participent que les membres assistant à l'Assemblée Générale.
Les membres du Conseil sont élus à la majorité relative. Le Président communique les noms des nouveaux élus à l'Assemblée Générale. Leur mandat commence immédiatement.

3) Le Conseil choisit parmi ses membres, au scrutin secret, un bureau composé de:

  • un Président,
  • trois Vice-Présidents,
  • un Secrétaire,
  • un Trésorier.
Le Trésorier doit être de nationalité française. Le Bureau est élu pour trois ans.

4) L'Assemblée Générale donne au Conseil d'Administration les pleins pouvoirs pour toutes les questions qui concernent le fonctionnement de l'Association entre les assemblées et, en particulier, pour les adhésions et démissions, pour les activités scientifiques courantes, pour les publications et l'organisation des colloques et leur orientation scientifique. Le Conseil informe l'Assemblée Générale dans un rapport d'activité qui est soumis à la discussion.
Le Président convoque et préside les réunions du Conseil d'Administration ainsi que les Assemblées Générales. Il représente l'Association à l'extérieur, cependant, sur le plan juridique, il doit agir en commun accord avec le Secrétaire et le Trésorier, dûment mandaté par le Conseil d'Administration. Il stimule les activités de l'Association et prend des initiatives pour en étendre le rayonnement.
Le Secrétariat est le centre d'information de l'Association. Il distribue les publications destinées aux membres et à l'extérieur. Pour toutes les questions concernant l'Association, les membres s'adressent au Secrétariat ainsi que toutes les personnes ou organismes qui désirent entrer en contact avec l'Association.
Le Secrétaire expédie les affaires courantes et agit avec l'accord du Président pour toute affaire particulière. Il est responsable de l'exécution des décisions du Conseil.
Le Trésorier reçoit les cotisations et les autres ressources de l'Association et règle les dépenses engagées sur la demande du Président ou du Secrétaire.

Article 9

Le Conseil d'Administration se réunit une fois par an sur convocation du Président ou, exceptionnellement sur la demande du quart de ses membres. Chaque réunion du Conseil doit être convoquée par voie écrite au moins un mois à l'avance; ses décisions ont valeur légale si au moins cinq de ses membres y assistent, trois de ces cinq membres étant membres du bureau. Il est tenu procès-verbal des séances. Les procès-verbaux sont signés par le Président et le Secrétaire. Ils sont transcrits sans blancs ni ratures sur un registre tenu à cet effet.

Article 10

Le Conseil d'Administration est consulté une fois par an par le Président pour examiner les candidatures d'adhésion à l'Association émanant de personnes qui ne répondent pas aux exigences formulées dans le premier alinéa de l'article 4 des présents statuts. L'avis du Conseil d'Administration est immédiatement communiqué aux candidats à l'adhésion.
L'adhésion de ceux-ci est prononcée à titre provisoire en attendant la ratification par la prochaine Assemblée Générale.

Article 11

Les membres de l'Association ne peuvent recevoir aucune rémunération en raison des charges qui leur sont confiées. Les fonctionnaires que l'Association pourrait employer peuvent être invités avec voix consultative aux séances de l'Assemblée Générale et du Conseil d'Administration.

Article 12

1) L'Assemblée Générale ordinaire se réunit tous les trois ans, en principe lors des colloques ou congrès sur la recherche occitane. Elle est convoquée par le Président six mois à l'avance par une circulaire qui indique l'ordre du jour. Son bureau est celui du Conseil.

2) Fonctionnement de l'Assemblée Générale:
Elle délibère sur l'ordre du jour; elle entend les rapports sur la gestion du Conseil d'Administration, sur la situation morale et financière de l'Association; elle approuve les comptes de l'exercice clos, vote le budget de l'exercice suivant, délibère sur les questions à l'ordre du jour, pourvoit au renouvellement des membres du Conseil d'Administration et ratifie les propositions d'adhésion examinées par le Conseil d'Administration. L'Assemblée Générale pourra valablement délibérer si le quart au moins des membres de l'Association sont présents ou représentés, chaque membre présent pouvant avoir trois procurations.

4) L'Assemblée Générale donne au Conseil d'Administration les pleins pouvoirs pour toutes les questions qui concernent le fonctionnement de l'Association entre les assemblées et, en particulier, pour les adhésions et démissions, pour les activités scientifiques courantes, pour les publications et l'organisation des colloques et leur orientation scientifique. Le Conseil informe l'Assemblée Générale dans un rapport d'activité qui est soumis à la discussion.
Le Président convoque et préside les réunions du Conseil d'Administration ainsi que les Assemblées Générales. Il représente l'Association à l'extérieur, cependant, sur le plan juridique, il doit agir en commun accord avec le Secrétaire et le Trésorier, dûment mandaté par le Conseil d'Administration. Il stimule les activités de l'Association et prend des initiatives pour en étendre le rayonnement.
Le Secrétariat est le centre d'information de l'Association. Il distribue les publications destinées aux membres et à l'extérieur. Pour toutes les questions concernant l'Association, les membres s'adressent au Secrétariat ainsi que toutes les personnes ou organismes qui désirent entrer en contact avec l'Association.
Le Secrétaire expédie les affaires courantes et agit avec l'accord du Président pour toute affaire particulière. Il est responsable de l'exécution des décisions du Conseil.
Le Trésorier reçoit les cotisations et les autres ressources de l'Association et règle les dépenses engagées sur la demande du Président ou du Secrétaire.

Article 13

Si besoin est, ou sur la demande d'un quart des membres inscrits, le Président convoque une Assemblée Générale extraordinaire suivant les modalités prévues à l'article 12.

Titre IV- Divers
Article 14

La langue officielle de l'Association est l'occitan. Les autres langues romanes peuvent être employées.

Article 15

1) Le Conseil d'Administration applique ces statuts jusqu'à ce que l'Assemblée Générale se prononce.

2) Un règlement intérieur de l'Association peut être établi par le Conseil d'Administration qui en fait approuver la validité par l'Assemblée Générale. Ce règlement éventuel est destiné à fixer les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l'administration interne de l'Association.

3) En vue de l'organisation de colloques ou congrès, le Conseil d'Administration peut créer des commissions préparatoires qui agissent en accord avec lui.

Article 16

Les dépenses sont ordonnées par le Président ou un membre du Conseil délégué par lui. Ce membre doit être de nationalité française et représente l'Association en justice et dans la vie civile. Il doit jouir du plein exercice de ses droits civils.

Article 17

1) Toute modification des présents statuts ne peut se faire que lors d'une Assemblée Générale. Dans la convocation, signée par le Président, doit figurer le texte de la modification souhaitée. Pour que la modification puisse être approuvée, il faut que la moitié plus un des membres actifs aient participé au vote. Le Conseil d'Administration organise un vote par correspondance.

2) Un quart des membres actifs peut demander la dissolution de l'Association. L'Assemblée Générale décide sur cette proposition qui, pour être adoptée, doit recueillir les voix des deux tiers des membres actifs de l'Association.
Si la dissolution est décidée, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par l'Assemblée Générale et l'actif, s'il y a lieu, est dévolu à une autre association française ou internationale poursuivant des buts analogues à ceux de l'Association, conformément à l'article 9 de la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901.
La dissolution doit faire l'objet d'une déclaration à la sous-préfecture du siège de l'Association.